En Sarthe des Chrétiens en Marche, des liens avec la CCBF

Essentiel’Mans

A lire quelques réflexions au sujet de cette manifestation :

Un sarthois relit l’ensemble de ces journées.

Lettre ouverte d’une paroissienne de St Thérèse au vicaire général.

Publicités

Commentaires sur: "Essentiel’Mans" (1)

  1. Guy ROBERT a dit:

    ‘’L’évangélisation du monde contemporain commence en nous, dans les interpellations de l’Evangile que nous y entendons’’ André Fossion.

    ‘’Reconnaître la foi chrétienne comme non nécessaire pour le salut, mais les béatitudes évangéliques comme unique chemin de salut’’ André Fossion.

    C’est à la lumière de ces deux citations que je discerne le bien fondé des journées ‘’essentiel Mans’’. Ces journées ont mobilisé l’énergie du diocèse avec le succès médiatique que l’on a pu constater, j’aimerai les éclairer d’un point de vu, peut être un peu décalé, mais qui prend en compte beaucoup de réflexions entendues à ce propos.

    Ces jours ont permis de belles rencontres sur la tribune, dans la salle du Palais des Congrès, voir dans le public, composé de tous ceux que l’on voit habituellement dans les milieux cathos, curés réjouis au milieu de leurs ouailles, heureux et heureuses de faire nombre, de participer à une belle organisation, chacun ajoutant à la félicité de l’autre.

    Pourra-t-on entendre les voix dissonantes et y réfléchir sans écarter d’un revers de main les propos plus exigeants que rabat-joie ?

    Penser que la croix de la cathédrale par sa beauté et la participation financière de tous sera un beau témoignage de foi pour ceux qui dans 150 ans auront oublié le nom des donateurs mais pas celui de l’évêque.

    Ce message en conclusion à la cathédrale le dimanche matin projette sur les deux jours une ombre perçue par beaucoup bien avant cette mobilisation.

    Belle organisation, budget conséquent, communication tous azimuts, intervenants en tête de gondole qui respecte le public, tout ce qu’il faut pour féliciter les organisateurs et se réjouir d’avoir attiré l’attention des médias et de la société civile.

    Les hiérarchies ont été respectées avec le rappel de diaconia qui a semblé un peu décalé, avec un diacre interrogeant les pauvres en leur tirant les propos bien conformes à ceux qui avaient été préparés.

    Mais où est la vigueur des psaumes, pour pointer le scandale d’une vie ecclésiale embourgeoisée, mondaine dirait le pape François et qui n’a de sel que l’accoutumance et l’indifférence à l’autre non-conforme à nos assoupissements.

    Avons-nous été confortés dans la foi où avons-nous choisi d’être bien ensemble avec en prime une meilleure considération de nos concitoyens pour une ouverture et des dialogues de salon ou de tribune, au demeurant, intéressants.

    La conversion suivant le chemin propre à chacun, nous découvrons un bonheur à partager avec ceux qui sont disposés à le recevoir, alors nous devenons des vivants revêtus de la grâce d’un homme dont la vie nous a été transmise par de multiples chemins jusqu’à rendre nos cœurs tout brûlants, à la mesure dont elle fait écho en nous pour en contempler les signes dans le monde et en vivre.

    Guy Robert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s